2008/04/26 - Un humour de chiotte

Écrit par Laurent Carte.

© Laurent Carte

L'industrie ne manque pas d'humour. Plus c'est dur, plus on y rit. On rit donc plus dans les ateliers que dans les bureaux. Dans une usine, il y a toujours des coins à déconnade. Des recoins peu fréquentés par la direction, des lieux que l'on ne montre pas (pas assez numériques, peut-être) qui ne font pas la fierté du groupe auquel on appartient. Ca fait très bien, dans l'industrie de dire que l'on fait partie d'un groupe. On laisse entendre qu'on est très fort. Il fut un temps où l'industriel était fier de dire "C'est mon usine" "Voici mes employés". Aujourd'hui, être seul maître de sa destinée industrielle ne signifie rien d'autre que l'on est fragile, absorbable. Donc, il vaut mieux faire partie d'un groupe. C'est comme ça, les temps changent. Il n'empêche qu'au fond de l'usine, il reste un peu d'humour.